Comprendre le fonctionnement d'une chaudière électrique

- Catégories : Chauffage

À l'heure où le budget consacré à la consommation d'énergie ne fait qu'augmenter, il semble judicieux de se poser la question de la performance et du coût de votre système de chauffage. Poêle à bois ou granulés, fioul, gaz naturel, pompe à chaleur air-eau ou encore panneaux solaires : choisir votre futur mode de chauffage est un véritable casse-tête. Cet article vous informe sur les caractéristiques de la chaudière électrique. Fonctionnement, modèles, tarifs, rendement, entretien et environnement : découvrez les atouts et les inconvénients de cet équipement. FCS vous éclaire aussi sur les alternatives possibles à la chaudière électrique.

Les différents modèles de chaudières électriques et leur fonctionnement

Centrale électrique

Si vous envisagez la pose d'une chaudière électrique, il faudra faire votre choix parmi différents modèles. En fonction des caractéristiques de votre logement et de la performance souhaitée, il vous appartient de déterminer la solution qui vous convient le mieux.

La chaudière électrique classique

Cette chaudière électrique classique a pour rôle de créer de la chaleur qu'elle va distribuer aux émetteurs installés dans la maison (plancher chauffant ou radiateurs). Il vous faudra la relier au circuit d'eau froide et au réseau électrique. Vous pouvez aussi utiliser certains modèles pour chauffer le circuit d'eau chaude sanitaire. Pour fonctionner, la chaudière électrique utilise un circuit fermé. Son fonctionnement est très simple.

  • Une résistance présente à l'intérieur de l'appareil chauffe l'eau du circuit.
  • L'eau chaude est dirigée vers les émetteurs de votre chauffage central.
  • L'eau refroidie descend et retourne vers la chaudière tandis que l'eau chaude monte.

Si vous souhaitez acquérir une chaudière mixte qui réalise aussi le chauffage de l'eau chaude sanitaire, vous pourrez choisir parmi 3 possibilités.

  • La manière instantanée qui chauffe l'eau dès sa sortie de la robinetterie.
  • La micro-accumulation qui comprend un ballon d'eau chaude intégré à l'intérieur de la chaudière électrique.
  • L'accumulation qui consiste à associer la chaudière à un chauffe-eau.

La chaudière électrique à induction

Mécanisme à induction

Contrairement à la chaudière électrique classique, la chaudière électrique à induction n'utilise pas de résistance pour chauffer l'eau de son circuit. Son système de chauffe est basé sur l'usage d'un électroaimant qui est lui-même alimenté en électricité. Le liquide caloporteur à haute température est ensuite redistribué dans les radiateurs ou le plancher chauffant via un circuit fermé. Ce système de chauffage est un peu plus écologique que la chaudière électrique classique car il est nettement moins énergivore mais nécessitera une installation par un plombier chauffagiste qualifié.

La chaudière électrique ionique ou électrolyse

Le fonctionnement de la chaudière ionique ou électrolyse est un peu plus complexe. Cet appareil utilise un ioniseur ou la projection d'ions avec un champ magnétique. Grâce à une réaction physique entre les ondes magnétiques et les molécules d'eau, le liquide caloporteur sera chauffé pour être ensuite distribué dans l'ensemble des pièces de la maison. Ce modèle est très performant et est moins énergivore que la chaudière électrique classique.

Chaudière électrique murale ou au sol

Les chaudières électriques murales ou au sol possèdent les mêmes performances. Seule la structure de l'appareil les différencie. En effet, la chaudière au sol prend beaucoup de place dans une pièce. Elle possède aussi la caractéristique de posséder souvent de grands réservoirs, ce qui est avantageux si vos besoins en eau chaude sont importants. Toutefois, si vous disposez de peu d'espace, il est souhaitable de privilégier une chaudière électrique murale. Il en existe de plus en plus compactes qui peuvent séduire les propriétaires de petits logements ou studios. Cette dernière possède l'avantage majeur d'être peu encombrante. Par ailleurs, son aspect est nettement plus esthétique et son installation requiert moins de main-d’œuvre.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une chaudière électrique ?

Avantages et inconvenients

Avantages et inconvénients doivent être considérés pour faire le bon choix. Comparez-les avec les autres modes de chauffage pour déterminer la solution la plus avantageuse.

Les avantages de la chaudière électrique

La production de chaleur via l'installation d'une chaudière électrique présente quelques intérêts non négligeables et de nombreux avantages, comme par exemple :

  • L'installation de l'équipement est simple et rapide à réaliser.
  • Nécessite pas d’entretien annuel tel que les chaudière fioul, gaz…
  • Aucun raccordement d'évacuation n'est à prévoir.
  • Le fonctionnement de la chaudière électrique n'émet pas de CO2.
  • La chaudière électrique ne produit pas de fumées, donc aucun risque d'émission de monoxyde de carbone.
  • Cet équipement prend peu de place.
  • La chaudière électrique possède une excellente efficacité thermique.
  • Cet appareil est fiable. Il tombe rarement en panne.
  • Son tarif est peu élevé à l'achat comparativement aux autres chaudières.
  • Ce dispositif peut être utilisé en chauffage d'appoint en complément d'un insert à bois ou d'un poêle.

Les inconvénients de la chaudière électrique

Des inconvénients sont toutefois à prendre en considération.

  • La chaudière électrique est très énergivore. Le coût de l'électricité étant à la hausse, votre facture risque d'augmenter. Pensez à utiliser un thermostat pour réguler vos consommations. Si l'isolation de votre logement n'est pas optimale et si votre besoin quotidien en volume d’eau chaude sanitaire est important alors, ce type de chauffage est déconseillé.
  • La chaudière électrique n'est pas un système de chauffage écologique. La production d'électricité en France a toujours un impact sur l'environnement.

Combien coûte une chaudière électrique

calcul de ses économies

Le budget est bien souvent déterminant dans le choix du système de chauffage. FCS vous informe du prix moyen de cet équipement, mais aussi de celui de son installation et de sa consommation d'énergie.

Le prix de l'équipement

Les prix indiqués ci-dessous dépendent de la puissance de l'appareil et du fabricant.

  • Les chaudières électriques classiques sont disponibles à partir de 1 000€. Certains modèles haut de gamme peuvent atteindre 6 000€.
  • Les chaudières électriques à induction coûtent en moyenne entre 10 000 et 16 000 €.
  • Les chaudières électriques ioniques ou à électrolyse coûtent entre 4 000 et 15 000€.

Le prix de l'installation

Le coût de l'installation d'une chaudière électrique varie entre 400 et 500€ en fonction des tarifs proposés par les professionnels.

La consommation d'énergie de la chaudière électrique

Vous ferez peut être une économie en achetant une chaudière électrique, mais sur le long terme vos factures risquent d'augmenter. En effet, les tarifs de l'électricité sont loin de baisser. Pour une maison dont la superficie dépasse les 100 m², il faut compter au minimum 2 000€ par an de consommation d'électricité. Pour faire baisser la facture, vous pouvez :

  • Optimiser l'isolation de votre logement.
  • Investir dans des vannes thermostatiques qui vous permettront d'adapter la température en fonction de l'exposition de la pièce.
  • Utiliser des horloges de programmation pour lancer vos appareils pendant les heures creuses.
  • Baisser de quelques degrés la température de consigne pour le chauffage et aussi celle pour la partie d’eau chaude sanitaire

Quelles sont les alternatives à la chaudière électrique

Vous n'êtes pas convaincu par la chaudière électrique ? Il existe d'autres chauffages plus ou moins énergivores. À vous de déterminer celui qui convient le mieux à votre budget et aux caractéristiques de votre logement.

La chaudière au gaz naturel

Flamme de gaz dans les mains d'une personne

Le chauffage au gaz naturel a été largement plébiscité par les Français des années 50 à nos jours. Toutefois, cette énergie autrefois peu coûteuse ne fait plus l'unanimité. En effet, son extraction, son transport et sa combustion sont très polluants. De plus, les tarifs du gaz de ville n’ont cessé d'augmenter ces dernières années. La réglementation RE 2020 interdit d'ailleurs l'installation d'une chaudière au gaz dans les logements individuels neufs. Si vous envisagez d'équiper une habitation déjà existante, vous ne serez pas concerné par cette réglementation. Investissez de préférence dans une chaudière à basse température ou à condensation. Ce type de dispositif possède l'avantage d'être moins énergivore que la chaudière au gaz standard.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Panneaux solaires photovoltaïques sur un toit

Cet équipement est idéal pour réduire votre dépendance au réseau électrique. Vous aurez ainsi le choix entre consommer l'électricité ou la revendre à un fournisseur d'énergie. Cette solution vous permettra donc d'alléger votre facture d'énergie et de générer des revenus complémentaires. Vous contribuerez aussi à la neutralité carbone en investissant dans les énergies renouvelables.

La pompe à chaleur

Installation d'une pompe à chaleur

Avec cet équipement, vous réaliserez des économies sur vos factures d'énergie. La pompe à chaleur possède la capacité de créer de la chaleur en utilisant les calories présentes dans l'air ambiant. Même si la pompe à chaleur est un peu onéreuse à l'achat, elle sera rapidement rentabilisée si celle-ci est bien dimensionnée selon vos besoins, habitudes de consommation et votre localisation.

Vous avez besoin d'un conseil pour déterminer le mode de chauffage compatible avec les spécificités de votre habitation ? Pour une rénovation ou une construction neuve, nous vous guidons à chaque étape de votre projet pour que cet appareil vous procure le confort et la sérénité que vous méritez. N'hésitez pas à contacter notre service client via notre formulaire de contact, ou par téléphone au 04 80 80 64 46 du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Partager ce contenu