Installer des panneaux photovoltaïques sur un bâtiment agricole : une bonne idée ? Autoconsommation ou revente totale ?

France Chauffage Solaire vous explique tout pour réussir votre installation photovoltaïque agricole.

Comment faire en sorte que votre installation photovoltaïque en autoconsommation soit rentable ?

Opter pour la pose de panneaux solaires en autoconsommation est une idée particulièrement séduisante. En effet, une installation photovoltaïque produit de l’électricité grâce aux rayons du Soleil. Dès lors que vous avez choisi le photovoltaïque en autoconsommation, cette énergie créée permet d’alimenter directement votre habitation. Pour résumer, vous fabriquez votre propre électricité et réduisez ainsi la quantité d’électricité que vous achetez auprès de votre fournisseur. Ainsi, on estime que des panneaux solaires en autoconsommation permettent une réduction jusqu’à 45% de la facture énergétique.

Pourquoi installer sur votre bâtiment agricole du photovoltaïque ?

L’énergie solaire photovoltaïque est actuellement très à la mode. Vous pouvez être tenté par ce projet pour de multiples raisons. La première étant bien évidemment le souci de préservation de l’environnement ; en effet en devenant à votre tour producteur d’énergie renouvelable vous contribuez à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre. La deuxième, qui découle naturellement de la première, est la recherche de réduction du montant de vos factures électriques.

Or, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur un bâtiment agricole est particulièrement intéressante, dans la mesure où ce type de construction dispose d’une importante surface de toiture. L’investissement de cette surface jusqu’alors inexploitée vous aide à rentabiliser aux mieux votre exploitation agricole en vous assurant des revenus réguliers. Enfin, on peut noter un troisième argument : à savoir la consommation locale. Dorénavant, de plus en plus de français se tournent vers les circuits courts et cherchent à consommer local. Ainsi donc, en optant pour l’énergie photovoltaïque agricole vous pourrez non seulement produire et consommer votre propre électricité mais aussi alimenter vos voisins. Cette électricité verte concourt d’un cercle vertueux et écologique.

Tous les bâtiments agricoles sont-ils adaptés à l’installation de panneaux solaires ?

Quelle que soit la destination de votre bâtiment agricole, il peut tout à fait comporter des panneaux solaires. Ainsi qu’il soit conçu pour stocker des céréales, pour la production viticole, pour le stockage et le conditionnement de denrées alimentaires ou pour abriter des animaux… votre bâtiment agricole est photovoltaïque compatible. Les seules contraintes pouvant limiter cette installation sont d’ordre technique. En effet, certains éléments doivent être vérifiés au préalable.

Le premier étant l’état de la charpente : est-elle en mesure de supporter le poids des panneaux photovoltaïques ? En effet un panneau de 1 mètre 60 pour 1 mètre pèse entre 14 à 21 kg ; ainsi pour une installation de 100 kWc peut peser près de 6 tonnes.

Le deuxième est la proximité du réseau électrique. La facilité de raccordement de votre installation au réseau électrique reste l’un des critères majeurs de faisabilité du projet. Ainsi, même si le prix du raccordement peut varier, il faudra compter environ 129 euros par kWc installé pour un compteur électrique situé à moins de 100 mètres de votre bâtiment.

Comment se mesure le rendement de votre installation solaire ?

Plusieurs autres facteurs doivent être pris en compte pour profiter pleinement de votre installation solaire photovoltaïque. En effet, puisqu’il s’agit d’un investissement pécuniaire relativement conséquent, il est important de ne pas négliger le niveau d’ensoleillement de votre bâtiment agricole, son orientation, sans oublier non plus l’inclinaison de la toiture. D’autres éléments sont également importants : des zones d’ombres existent-t-elles ? ; Quel type de panneaux devez-vous choisir ? Et lorsque les panneaux auront été installés, il est nécessaire de les maintenir propre afin qu’ils puissent capter l’énergie solaire correctement… On le voit, tous ces critères vous permettront d’obtenir une excellente rentabilité.

Panneau, onduleur, batterie… Que doit contenir votre kit de panneau solaire pour autoconsommation ?

L’énergie photovoltaïque se fonde sur le résultat produit entre l’interaction entre le rayonnement solaire et certains matériaux disposant de propriétés conductrices, tels que le silicium. On serait alors en droit de penser que l’énergie ainsi fabriquée pourrait être directement utilisée. Cependant, il n’en est rien ; pourquoi ? Parce que les panneaux solaires produisent un courant continu ; or le réseau électrique et nos appareils consomment un courant alternatif. C’est pour cela, qu’en plus des panneaux nécessaires à la captation de l’énergie solaire, votre installation photovoltaïque en autoconsommation doit obligatoirement comporter un onduleur. Le rôle de ce boitier est justement de transformer le courant continu en courant alternatif.

En l’absence de batterie pour stocker l’électricité, vous devez consommer l’énergie produite. En cas de surplus, votre installation devra être raccordée au réseau électrique, afin de pouvoir revendre l’électricité en trop. Cette revente automatique du courant électrique sur le réseau se fait, en moyenne, à un tarif allant de 6 cents à 10 cents par kWh, en fonction de la puissance de votre installation.

Si vous souhaitez opter pour une autoconsommation totale, vous devrez donc investir dans des batteries afin de stocker votre surproduction électrique et l’utiliser ultérieurement.

Photovoltaïque : autoconsommation ou revente ?

En résumé, pour votre installation photovoltaïque en autoconsommation vous avez deux options possibles. La première est la revente du surplus produit, la seconde l’autoconsommation totale. Dans le premier cas de vente partielle, il faut savoir que l’État propose des aides relativement intéressantes. C’est aussi pour cela que 90% particuliers choisissent cette solution. La vente partielle est donc une source de revenus.

À l’inverse, l’autoconsommation totale ne permet pas de générer des revenus mais fait diminuer significativement votre facture énergétique.

Sachez qu’il existe une dernière option, qui n’est pas cette fois-ci de l’autoconsommation, puisqu’il s’agit de la vente totale. En d’autres termes, vous vendez la totalité de l’énergie produite ; cette solution a longtemps été la norme dans la mesure où il était plus intéressant de vendre sa production et d’utiliser l’électricité du réseau. Ce n’est aujourd’hui plus forcément le cas : ainsi l’autoconsommation s’avère être l’alternative idéale.

Conclusion

Vous savez désormais comment faire pour réussir votre installation photovoltaïque en autoconsommation. Que vous soyez un particulier ou un agriculteur, plusieurs éléments doivent être pris en compte pour mener à bien votre projet de production d’électricité verte. Les experts de France Chauffage Solaire pourront vous conseiller, n’hésitez-pas à nous contacter.

Produits associés

Partager ce contenu